Home

Validation online

Tests DNS & MX en masse ne sont pas dangereux (pas de blacklisting) mais prennent du temps. Par contre les FAI/hosting n'aiment pas trop de queries, il faut installer BIND.
Pour minimiser les requêtes, stocker les résultats en DB et les rafraîchir périodiquement via cron

Dans un premier temps check DNS, faire un comparatif de vitesse entre BIND, StatDNS et Amazon Route 53

Tests des usernames via SMTP en masse sont dangereux (risque de blacklisting) et la réponse n'est pas toujours fiable. Quasi impossible pour Hotmail & Yahoo. Pour minimiser les risques, il faut que la demande proviennent d'un vrai serveur SMTP qui envoie des emails avec DKIM, SPF, IP public, Reverse DNS, whitelisting, ...

Dans un second temps, check du username via SMTP pour les domaines hors FAI (vitesse per request est importante pour éviter le blacklisting). Pour les FAI, utiliser les API pour détemriner si un compte email existe déjà ou pas

Avant se se lancer, il faudrait determiner le type d'infrastucture servers emails pour une pme, une grosse société, fai, ... proxy
Probablement qu'en fonction des cas, on doit adapter les approches...

Must read

En résumé

Si Mode API, test du MX en masse pour tout les domaines sauf ceux déjà présents dans domain_regex_map.csv car pour ces FAI, on sait très bien que cela sera toujours OK
Si Mode Batch, idem + test du SMTP pour les domaines B2B, test existante du compte via API pour Yahoo & Gmail (&Hotmail)